Quoi ? Les règles.

Quoi ? Les règles.


Texte illustré par Cla,”Le crime menstruel”.

Les règles sont un phénomène naturel ayant de grande chance de surprendre toute personne dotée d’un utérus à la puberté. Survenant sans crier gare entre l’âge de 9 et 16 ans, les règles nous accompagnent durant 40 années, jusqu’à la ménopause, et s’inscrivent dans le bien nommé cycle menstruel.

Les règles se manifestent une fois par mois, tous les 28 jours (c’est une moyenne) par un écoulement sanguin évacué par le vagin qui dure entre 3 et 8 jours. Tous les mois, l’utérus se prépare à accueillir un ovule et gonfle ses parois de sang pour l’abriter en attendant qu’il soit fécondé. S’il ne l’est pas, les parois utérines (appelées endomètre) se nécrosent et prennent la forme d’un écoulement sanguin très irrégulier évacué par le vagin : ce sont les règles ! Irrégulier car le sang menstruel n’est pas si fluide et présente des caillots (bouts plus épais), du sang plus liquide et un panel de couleurs différentes, allant du brun au rouge rosé, en passant par des rouges très foncés.

L’idée que nous sommes impur.e.s ou sales quand on a nos règles a imprégné nos sociétés et les mentalités. La preuve, si tu parles de tes règles en public, tu as de grandes de te retrouver face à des personnes dégoûtées. Dans certaines régions du monde, on parle encore d’exil menstruel qui ostracise les personnes au moment de leurs règles en les banissant du foyer. Beaucoup de mythes ont été construits durant les âges nous faisant gober tout un tas d’idées farfelues pour nous coller la honte. Le tabou des menstruations fait rage alors qu’elles concernent la moitié de l’humanité et sont présentes sur tous les continents. Quelle chance de partager ça en si grand nombre, tu ne trouves pas ?

Tu as différentes façons de remédier à cet écoulement (voir article sur les protections périodiques intra-vaginales et extra-vaginales). Le tout est d’être en accord avec ton porte-monnaie et tes convictions tout en faisant attention à ta santé. Car s’il est bien une chose qui n’est pas normal dans le phénomène des règles, c’est d’en souffrir. Ne pas pouvoir aller au bahut ou au travail à cause de crampes menstruelles trop violentes, de maux de tête ingérables, de diarrhées incontrôlables ou des saignements trop importants n’est pas normal. Si tu as un organe en bonne santé, cela ne devrait pas arriver au point que tu doives éviter tout contact avec l’extérieur à cette période. N’hésite pas à en parler à un.e professionel.le de santé si besoin ! Par ailleurs, nous ne devrions pas souffrir de la honte d’avoir nos règles. Car finalement, quoi de plus naturel ? Il me semble que personne ne nous a demandé notre avis avant de nous coller ça tous les mois pendant plusieurs jours et ce, pendant plusieurs décennies. Trouvons la force de s’assumer et d’accepter nos règles !

Sauf en cas de puissant syndrome pré menstruel, nos règles n’ont aucun impact sur les autres ! À ce sujet, le sang menstruel est composé des cellules souches sur lesquelles des scientifiques travaillent car elles pourraient aider à soigner certains cancers. Incroyable non ?

Les règles, ça tâche. Et puis c’est tout !

Fanny Godebarge.