Prendre soin de soin et mieux vivre la ménopause

Prendre soin de soin et mieux vivre la ménopause


Illustré par Maya Culpa.

L’aromathérapie, qu’est-ce que c’est ?

C’est se soigner par les huiles essentielles (HE). C’est une méthode naturelle qui repose sur l’activité des molécules biochimiques des HE. Pour se soigner grâce à cette médecine, voici une recette pour lutter contre les désagréments de la ménopause. Cette phase de la vie des personnes menstruées peut entraîner des bouffées de chaleurs, des sécheresse vaginale, de l’incontinence, des douleurs articulaires et de grosses périodes de fatigue, pour ne citer que ça ! Cette synergie d’huiles essentielles que je te propose a des propriétés équilibrantes, drainantes et calmantes. 

Pour faire cette recette, prends un flacon vide et ajoute :

  • 60 gouttes d’huile essentielle de Sauge Sclarée
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Niaouli
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Lentisque Pistachier
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles
  • 60 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée

Bien mélanger et homogénéiser la solution. Tu peux dès maintenant utiliser cette synergie appliquant 3 gouttes du mélange localement sur l’abdomen et 3 gouttes sur le bas du dos. Tu peux répéter l’application 2 fois par jour pendant 3 semaines, arrêter une semaine, puis reprendre.

La Sauge Sclarée régule le taux d’œstrogènes. Durant la ménopause, c’est le déficit en hormones sexuelles qui est responsable de l’apparition de tous les symptômes. Cette huile va combler les œstrogènes manquants et donc atténuer les symptômes. Le Niaouli rééquilibre le niveau des hormones sexuelles et vient en renfort de l’huile de Sauge Sclarée. Le Lentisque Pistachier fluidifie la circulation sanguine. Elle permet donc d’atténuer les désagréments comme les jambes lourdes, symptôme que de nombreuses femmes rencontrent durant la ménopause. Le Marjolaine à Coquilles a de puissantes propriétés calmantes. Elle favorise la relaxation musculaire et l’apaisement du système nerveux, permettant donc de réduire les insomnies et sautes d’humeurs très fréquentes durant la ménopause. La Menthe Poivrée est utilisée contre les bouffées de chaleur.

Des risques particuliers ?

Ne pas utiliser les huiles essentielles sur les personnes enceintes ou allaitantes. Cette synergie est contre-indiquée en cas de maladies hormono dépendantes (telles que les cancers hormonodépendants, mastoses ou fibromes), de troubles hépatiques ou cardiovasculaires graves et d’hypotension aiguë. Un avis médical avant son utilisation est nécessaire pour les asthmatiques ou épileptiques. N’oublie pas de réaliser un test allergique de chaque huile essentielle en y déposant 1 goutte pure au creux du coude. Attends 48h et s’il n’y a pas réaction, tu peux te laisser tenter par la recette !

J’espère que les plantes pourront veiller sur toi, comme elles l’ont fait pour moi !

Nina.